2023-04-06T11:34:12Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/reseau%20velo%20metropolitain/veloreseaumetropolitain800.jpg

Réseau vélo métropolitain : en 2026, 5 km aménagés entre Rezé et Les Sorinières

Actualités Publié le 06 avril 2023

De nouvelles pistes cyclables seront livrées aux vélos entre Rezé et Les Sorinières. En Sud-Loire, cet aménagement vient compléter celui du boulevard des Pas-Enchantés, à Saint-Sébastien-sur-Loire.

Sur le boulevard des Pas-Enchantés à Saint-Sébastien-sur-Loire, 4 km de voies cyclables seront réaménagés © Rodolphe Delaroque / Nantes Métropole
Sur le boulevard des Pas-Enchantés à Saint-Sébastien-sur-Loire, 4 km de voies cyclables seront réaménagés © Rodolphe Delaroque / Nantes Métropole

D’ici 2026, 50 kilomètres supplémentaires de voies cyclables seront créés pour permettre des déplacements cyclables performants sur l’ensemble du territoire. Ces voies magistrales qui constituent l’architecture du réseau seront complétées par d’autres aménagements qui permettront de se déplacer à l’intérieur des communes et des quartiers. « À terme, le réseau vélo permettra de favoriser et inciter les déplacements à vélo, de réduire les temps de trajet, d’améliorer le confort et la sécurité des cyclistes. Il s’agit aussi de répondre aux objectifs du Plan de Déplacements Urbains (PDU 2018-2027, horizon 2030) et aux enjeux de la Feuille de route Transition énergétique votée par les élus en février 2018 » souligne Nantes Métropole.

"Un itinéraire lisible, direct et sécurisé"

Nantes Métropole va créer « un itinéraire magistral cyclable continu et sécurisé » depuis la place des Martyrs-de-la-Résistance à Rezé jusqu’à l’avenue du Sud aux Sorinières, reliée à la commune du Bignon. Des aménagements sont également prévus pour une meilleure régularité de la ligne Chronobus C4 qui compte près de 10 000 voyageurs/jour.
« Ces aménagements permettront d’assurer une continuité cyclable dans le prolongement des axes déjà réalisés sur la partie nantaise au niveau de Pirmil et sur l’avenue de la Libération à Rezé ; de proposer un itinéraire lisible, direct et sécurisé pour les cyclistes qui se déplacent quotidiennement entre les deux communes et d’engager des réflexions sur les plans de circulation et l’organisation du stationnement. Enfin, de garantir la performance de la ligne Chronobus C4 », explique Nicolas Martin, vice-président de Nantes Métropole en charge des mobilités douces.

Une opération en deux temps

Des travaux d’amélioration de la performance de la ligne C4 (avec notamment la création d’un couloir de bus et l’adaptation de plusieurs arrêts) et des réaménagements sont prévus pour accueillir l’axe magistral cyclable sur différents secteurs entre l’avenue de la IVe République et la route des Sorinières à Rezé, ainsi que l’avenue du Sud aux Sorinières. Le montant prévisionnel est estimé à 9,1M€ TTC, dont 500 000€ HT dédiés à la ligne C4. Dans un second temps, il est prévu le réaménagement d’un axe cyclable entre la rue de Nantes et l’avenue du Sud aux Sorinières.
En Sud-Loire, le vélo change de braquet !

L'info en +

À Saint-Sébastien, feu vert pour l’axe cyclable des Pas-Enchantés

Le futur réseau vélo métropolitain se construit étape par étape. En 2022 ont été actées la création des liaisons Nantes-Couëron, gare de Nantes / Sainte-Luce-sur-Loire via Dalby, et celle des voies entre plusieurs communes du sud-ouest de la métropole. Le bureau métropolitain du 26 janvier 2023 s’est penché quant à lui sur le futur axe magistral cyclable du boulevard des Pas-Enchantés / côte Saint-Sébastien.
Une enveloppe financière de 2,4 M€ TTC sera donc consacrée à cette opération, pour une livraison attendue avant 2026. Concrètement, il s’agira de traiter un axe d’environ 4 km, entre la porte de Goulaine et le giratoire situé à l’ouest du parc-relais de la Gréneraie. Les aménagements actuels consistent en une piste cyclable bidirectionnelle et un cheminement piétons, séparés des voies réservées à la circulation automobile.

Ça peut vous intéresser
Nantes Métropole trace les voies nouvelles du vélo