2023-11-22T15:20:10Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/armel%20tripon%202.jpg

Un bateau plus vert pour Armel Tripon

Actualités Publié le 22 novembre 2023

Accompagné par l'association Les P'tits Doudous, le navigateur Armel Tripon construit son prochain navire de course avec des matériaux de réemploi.

Si vous appréciez tout le sel de la course en haute mer, vous avez forcément déjà aperçu les voiles d’Armel Tripon. Ce navigateur Nantais a remporté la Route du Rhum en 2018. En 2021, il accompagnait toute la ville avec lui dans sa course du Vendée Globe et sensibilisait les petits Nantais à la protection des océans.

À peine revenu à quai, le skipper a posé l’ancre à Malville, où il travaille avec les chantiers Duqueine Atlantique à la construction d’un nouveau navire de compétition. Avec cet IMOCA (bateau de course monocoque), il compte se lancer à l’assaut du prochain Vendée Globe en 2024. Un Everest pour tous les marins, car il s’agit d’une course à la voile, en solitaire, à travers le monde, sans escale ni assistance !

Pour cette compétition, Armel Tripon naviguera sous le pavillon rose des P’tits Doudous, un réseau d'association de professionnels de santé qui améliore le vécu des enfants à l’hôpital. « Porter des messages sur l’eau, ça amène du sens à mon métier de compétiteur », témoigne le skipper qui travaille avec l’association depuis 2016.

Dans une démarche qui allie performance et écoresponsabilité, ce bateau, pas comme les autres sera fabriqué à partir de matériaux réemployés. Le revêtement de la coque proviendra de chutes de carbone déclassées, fournies par Airbus. « L’enjeu  est de décarboner la filière maritime ! Aujourd’hui, la construction d’un IMOCA, c’est 600 tonnes de CO2 émises. Là, on va passer à 300 tonnes », assure Armel Tripon. Le bateau devrait faire ses premiers essais en mer en juillet 2024.