2023-12-06T09:33:29Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/dechets-proprete-eau-energie/energies/rcu/chaufferie-bellevue-23-1.jpg

Un financement participatif pour l’extension du réseau de chaleur Bellevue Chantenay

Actualités Publié le 06 décembre 2023

Nantes Métropole rénove et étend son réseau de chaleur urbain Bellevue-Chantenay. Depuis le 4 décembre, les habitants, raccordés ou non, peuvent investir dans ce chantier via un financement participatif. 

Une enveloppe en bois habillera bientôt la chaufferie gaz de Bellevue, qui va être rénovée. © Padw
Une enveloppe en bois habillera bientôt la chaufferie gaz de Bellevue, qui va être rénovée. © Padw

Le réseau de chaleur urbain Bellevue Chantenay alimente en chauffage collectif et en eau chaude environ 11 000 logements ainsi que des équipements publics, des commerces et des entreprises. Grâce aux travaux engagés par Nantes Métropole, ce réseau, géré par la société Cléa (filiale de Dalkia), alimentera d’ici 2043 plus de 14 000 équivalents logements via 34 kilomètres de canalisations. L’alimentation sera fournie à 84 % par des énergies renouvelables et de récupération, dont une grande part de bois énergie. 124 000 tonnes de CO2 seront ainsi évitées sur le périmètre de l’extension. 

Une extension de 7 kilomètres 

Le projet prévoit la rénovation de 4 kilomètres de canaux vieillissants, construits à la fin des années 1960, et une extension de 7 kilomètres avec un raccordement au réseau de chaleur Centre Loire en 2028. Il comprend également l’ajout d’une pompe à chaleur à la chaufferie biomasse, située dans le quartier Chantenay, diminuant ainsi l’impact carbone des abonnés tout en réduisant les coûts de l’énergie. La chaufferie gaz, rue Jamet, sera rénovée : une enveloppe en bois habillera l’ensemble du bâtiment. Un bandeau lumineux sera installé sur la façade pour montrer en direct l’intensité de chaleur transmise dans le réseau. La première phase des travaux d’extension a débuté à l’été 2023 afin de raccorder des établissements scolaires de Saint-Herblain. Les travaux s’étaleront ensuite jusqu’en 2028. 

Un financement participatif 

Les habitantes et les habitants de la métropole peuvent financer ce chantier à hauteur de 200 000 euros sur un montant global de 13 millions d’euros via une campagne de financement participatif. « Dans notre objectif d’un territoire à 100 % énergies renouvelables en 2050, les réseaux de chaleur seront déterminants. En bonne logique d’une économie circulaire qui valorise les ressources locales (bois énergie et déchets), ils évitent l’émission de gaz à effet de serre pour desservir de nombreux logements sur la métropole. Les réseaux de chaleur offrent également aux usagers un tarif largement concurrentiel, comparé aux autres énergies, et non soumis aux fluctuations du marché, rappelle Tristan Riom, vice-président de Nantes Métropole en charge de l’énergie et du climat. À travers le financement participatif, les citoyens peuvent contribuer à cette dynamique et donner une impulsion nouvelle au développement des énergies renouvelables sur la métropole. » 

Envie de participer ?

Rendez-vous sur le site de Lendosphère. Du 4 au 17 décembre, le financement est réservé aux Nantais et aux Herblinois situés sur le périmètre du futur réseau de chaleur (codes postaux 44800 et 44100). La collecte est ensuite ouverte à tous les habitants de Nantes Métropole à partir du 18 décembre. L’investissement est compris entre 50 et 10 000 euros. La rémunération sera ensuite perçue sur trois ans avec un taux d’intérêt de 6,5 %. La campagne s’achèvera au plus tard en mars 2024.