2022-06-28T11:12:57Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/nature-environnement/jean-jullien-jardin/jean-jullien-fileur-800.jpg

Actualités Publié le 28 juin 2022

Jean Jullien au Jardin des plantes : une dernière saison hors les murs

Pour sa troisième et dernière édition de Filili Viridi, l’artiste plasticien conclut sa collaboration avec le Voyage à Nantes en proposant trois nouvelles œuvres, dont deux dans le centre-ville.

À l’entrée Clémenceau du Jardin des plantes, le Fileur, nouveau personne créé par l’artiste Jean Jullien, déploie le rouleau de la ligne verte du Voyage à Nantes, née du végétal. © Garance Wester pour Nantes Métropole
À l’entrée Clémenceau du Jardin des plantes, le Fileur, nouveau personne créé par l’artiste Jean Jullien, déploie le rouleau de la ligne verte du Voyage à Nantes, née du végétal. © Garance Wester pour Nantes Métropole

Le Fileur, le Débitumeur et le Hisseur. Trois nouvelles silhouettes ont élu domicile au Jardin des plantes, près du Château des ducs et sur la façade de l’Hôtel de Ville. Elles rejoignent les neuf personnages monumentaux et colorés sortis de terre en 2020 et 2021 dans le cadre de la collaboration de Jean Jullien avec le Voyage à Nantes. L’artiste plasticien, originaire de la métropole nantaise, est connu pour ses célèbres affiches représentant des lieux emblématiques de la Cité des ducs et la scénographie du bar Le Nid au dernier étage de la tour Bretagne.

Deux œuvres hors les murs

À l’entrée Clémenceau du Jardin des plantes, le Fileur déploie le rouleau de la ligne verte, née du végétal. « On a trouvé la source du célèbre fil vert de Nantes », indique Romaric Perrocheau, directeur des espaces verts de la Ville de Nantes. Les personnages sortis de l’imaginaire de Jean Jullien prennent vie grâce au savoir-faire des métalliers et jardiniers de la direction Nature et jardins. « Ils sont réalisés dans les ateliers avec une tôle de 10 mm d’acier et pour la peinture, j’utilise des couleurs que l’on peut retrouver dans le papier, précise l’artiste à la renommée internationale. En comparant les deux, c’est le même aspect. L’idée, c’est de provoquer une réaction incongrue en agrandissant ces personnages de papier pour les faire jouer dans le jardin. »

Pour la première fois, les créatures de Jean Jullien franchissent les murs du Jardin des plantes pour venir coloniser et végétaliser le centre-ville. Ici le Débitumeur sur le parking Duchesse-Anne qui jouxte le Château. © Garance Wester pour Nantes Métropole
Pour la première fois, les créatures de Jean Jullien franchissent les murs du Jardin des plantes pour venir coloniser et végétaliser le centre-ville. Ici le Débitumeur sur le parking Duchesse-Anne qui jouxte le Château. © Garance Wester pour Nantes Métropole

Pour la première fois, les créatures franchissent les murs du Jardin des plantes pour venir coloniser le centre-ville. Sur le parking Duchesse-Anne qui jouxte le Château, le Débitumeur enroule un tapis de bitume pour laisser la nature s’exprimer. « C’est très parlant ce bonhomme qui enroule le béton pour venir révéler la végétation qui est en dessous et ainsi rendre de la fraîcheur à la ville, c’est à la fois symbolique, ludique et esthétique, commente Cécile Bir, adjointe au maire en charge des squares, parcs et jardins. Cette œuvre fait le lien avec le Plan pleine terre (en délibération au conseil municipal le vendredi 24 juin, NDLR) qui vise à débitumiser 7 hectares pour créer des îlots de fraîcheur notamment dans les cours d’école et les crèches. »

Troisième et dernier personnage lui aussi sorti des murs : le Hisseur végétalisera la façade de l’Hôtel de Ville à partir du mercredi 29 juin.
Une partie des œuvres de Jean Jullien pourraient être pérennisées à l’issue de cette dernière saison.

Pratique

Exposition Filili Viridi de Jean Jullien
Du 25 juin à fin novembre 2022
Les œuvres installées dans le jardin des Plantes sont visibles aux horaires d’ouverture, de 8h à 20h en été.

Cet été, du 7 juillet au 31 août : 2 jeux de pistes sont proposés au jardin des Plantes :

  • pour les jeunes enfants (à partir de 3 ans - jeu disponible à l'accueil du jardin des Plantes) : 4 personnages de l’exposition ont perdu leur couleurs, parcours le jardin et aide l’artiste Jean Jullien à redonner des couleurs à ses créatures... 
  • pour les plus grands (à partir de 8 ans) : Muni de ton smartphone, pars enquêter auprès des personnages de l’exposition Filili Viridi pour trouver des indices et déchiffrer des énigmes...